Auctions/Réactions 1

Du bon et du moins bon dans les ventes aux enchères autour de l’univers MJ ces derniers temps. Retour sur les dernières en date, entre véritables trésors et arnaques sans scrupules.

Désir, Désir :

Commençons par des documents de production dont l’authenticité ne fait aucun doute , qui nous font entrer chaque fois un peu plus dans des aspects peu connus de la carrière artistique de Michael Jackson.

La société Heritage Auctions met en vente ces jours-ci plusieurs lots de celluloïds, en majorité liés à la production du cartoon dédié aux Jackson 5 au début des années 1970 et en provenance des archives personnelles de Robert Balser (décédé en janvier 2016)

Il y a quelques années, la famille de R. Blaser avait commencé sur une période très courte à vendre sur eBay des dessins et des celluloïds du cartoon J5ive. Les prix étaient raisonnables , et pour les dessins très abordables.

Aujourd’hui, sur les sites d’enchères, il n’est pas rare que ces celluloïds aient vus leurs valeurs multipliées au moins par 2.

Parmi les lots proposés par Heritage Auctions ce week-end :

Il a volé le disque royal – arrêtez-le !” – Celluloid de la production de l’épisode “Michael in Wonderland“. Michael rêve qu’il est au pays des merveilles d’Alice, où il a des ennuis en choisissant un disque d’or dans un arbre à disques. Dans la scène de cet épisode de la saison 2, diffusé pour la première fois le 30/09/1972, les paysages surréalistes sont assez similaires à un autre célèbre dessin animé “Yellow Submarine” consacré aux Beatles ( normal quand on sait que le réalisateur Bob Balser a travaillé à la fois sur le film et sur cette série).

Un set de 2 celluloïds de la production de l’épisode “Michael in Wonderland“.

Dans ce lot de celluloïds peints à la main, extraits à nouveau de l’épisode “Michael in Wonderland” , on notera qu’il n’y a pas 5 mais 6 Jackson. Cela s’explique tout simplement par le fait que dans cette scène du dessin animé Tito apparait 2 fois.

Un lot de 3 celluloïds peints et 3 dessins au graphite provenant de la production de l’épisode 20 intitulé “Groove to the Chief“, diffusé pour la première fois le 23/09/1972. Dans cet épisode de la saison 2, le jeune Michael rêve d’être élu maire de Los Angeles ! L’un des celluloïds montre un journaliste qui annonce que Michael a été élu, un autre montre Michael jetant des papiers, et un autre le journaliste à la télévision annoncer une procédure de destitution contre le maire Michael.

Un autre lot de 2 celluloïds piochés dans ce même épisode de la saison 2.

Le jeune Michael Jackson est représenté avec un haut-de-forme alors qu’il devient maire de Los Angeles. L’épisode contenait les chansons “I’m So Happy”. et “In Our Small Way”.

 

Lot de celluloids de l’avant dernier épisode de la série, intitulé “Jackson and the Beanstalk” (diffusé à l’origine le 10/7/1972 ) . Dans cette scène, les rats de Michael, Ray et Charles, et son serpent Rosey font une apparition.

Michael et ses animaux de compagnie essaient de vendre la vieille voiture de son frère. Le celluloïd du personnage de Michael est indépendant du décor en arrière-plan, il est maintenu avec du ruban adhésif.

Une série de celluloïds montrant les silhouettes des frères Jackson utilisée pour produire une scène que l’on voit dans le générique d’ouverture du dessin animé ainsi que dans l’épisode 4 (saison 1) intitulé “Mistaken Identity” diffusé en 1971.

Autre dessin animé, mais toujours en lien avec du MJ :

Un celluloïd du projet “Do The Bartman” , qui utilise une chanson composée par Bryan Loren dans laquelle MJ fait des chœurs est proposé à la vente.

Attention les enfants…danger :

Michael Jackson fait partie des artistes les plus contrefaits.

Même si de faux dessins dans un style réaliste sont en circulation, il y a aussi des griffonnages faussement attribués à MJ mis en vente (et tous les sites peuvent être concernés, même les plus experts comme Heritage Auctions par exemple).

Ici des fakes actuellement sur le site icollectors.com

En mode Vinted : Frank Cascio

Dans la catégorie des faussaires patentés, qui proposent des produits douteux, il y a Frank Cascio, habitué à nous fournir une vaste garde de robe qu’il attribue à MJ, la plupart du temps sans aucune preuve, simplement avec sa propre certification.

(Rappelons que les Cascio ont été impliqués en 2010 dans la vente à l’Estate et Sony de chansons fakes attribuées soi-disant à MJ, qui les auraient enregistrées dans leur demeure du New Jersey).

Frank Cascio applique ici à merveille le slogan de l’entreprise Vinted , “Tu ne le portes pas ? Vends- le !” .

En effet, depuis le décès, de MJ, il inonde les sites d’enchères de prétendus vêtements portés par MJ avec des stocks qui ne semblent jamais s’épuiser…

Quelques exemples dans la foultitude :

Une véritable panoplie était en vente le 10 décembre chez Gotta Have Rock and Roll :

Actuellement en vente , chez GWS Auctions :

La bonne nouvelle :

Les enchères ne se résument heureusement pas à ces arnaques. Comme pour les celluloïds du cartoon des Jackson 5, il y a d’autres documents en provenance des archives de créateurs et de boites de production.

Récemment, le court-métrage 4D Captain Eo était à l’honneur avec notamment des crayonnés issus des archives de la famille d’Harrison Ellenshaw. Ils décrivaient les étapes de la séquence de la transformation de Major Domo en batterie :

[Mis en vente le 24 novembre 2021]

Des archives idéales pour un délicieux voyage au paradis créatif de MJ !

Sources : Gotta Have Rock and Roll / icollectors.com / Heritages Auctions / GWS Auctions / MICHAELzine

Pour en savoir plus sur les cartoons et MJ, vous pouvez lire nos articles dans MICHAELzine #7.

https://sebka.terra-octet.fr/dl/52701vKCUdjmlM09WGDnYmdiv

Au programme :

  • Le cartoon des Jackson 5 par Spleen avec des infos et des documents inédits ainsi qu’une interview exclusive de Maury Laws
  • “Des chansons qui cartoonent” , sur les liens entre la musique de MJ et les films d’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *