La vie d’après

Il y a 13 ans disparaissait avec fracas Michael Jackson. Le choc fut d’autant plus grand que le Roi de la Pop était alors dans le cœur de l’actualité à l’approche de ses concerts à Londres et qu’il était encore à l’époque l’un des derniers artistes planétaires capable de créer une tendance en une apparition, de fédérer avec une phrase des personnes vivant sur tous les continents et aux croyances différentes.

Passé ce choc, les témoignages ont afflué, des archives se sont ouvertes, mais aussi , malheureusement, le barnum des profiteurs a vite dressé à nouveau son chapiteau.

Après quelques années d’effervescence où des fichiers audio et vidéo ainsi que des images inédites ont été révélés au grand public, parfois de manière illégale, la seule source capable de proposer un contenu massif sur l’art de Michael Jackson avec ses archives personnelles a commencé à faire profil bas suite à un album polémique et aux poursuites du fisc américain. Revigoré depuis peu par une décision de justice favorable face à ce dernier, l’Estate a développé d’autres chantiers : comédie musicale, une édition 40ème pour l’album “Thriller”, un biopic.

Et pourtant nous ne faisons pas partie de celles et ceux qui s’emballent comme à la grande époque. Pourquoi ? Car il manque l’essentiel : Michael Jackson et sa créativité, Michael Jackson et son humanité.

Ce manque est d’autant plus ressenti dans ces années où le monde et les sociétés se fissurent et où même si nous respectons et aimons les artistes, très rares sont ceux qui allument un feu qui dure en nous.

On écoute un nouveau titre d’un artiste du moment et c’est souvent ce que cela reste, un moment. Un titre que l’on n’écoutera pratiquement plus après une semaine ou deux, grand maxi.

Quand Michael Jackson sortait un single, on ne comptait pas les fois où l’on se le repassait, le nombre de fois où l’on regardait son vidéoclip. Cela pouvait durer des mois, des années, tant nous avions le sentiment d’écouter un son et un mixage très différent de tout ce que l’on entendait à la radio ou à la télévision. Ces ondes venues d’ailleurs pouvaient changer nos vies durablement.

Alors, ne nous en voulez pas si aujourd’hui nous ne voyons pas le même monde que vous ou si parfois notre humour laisse ressentir une désillusion.

“Un seul être vous manque et tout est dépeuplé” comme disait l’autre…

Petit florilège d’hommages en ce 25 juin 2022 :

Hommages des frères, sœurs, neveux et enfants :

Tito Jackson dans une story sur Instagram avec le son de “Gone Too Soon” :

Jackie Jackson , en mode Jackson Five :

Sur la page des “Jacksons“, un community manager réactif :

Janet Jackson :

La Toya :

Prince Jackson :

Les neveux Taj, TJ, Taryll :

Brett Barnes, un ami loyal :

Belinda Dileo, fille du défunt Frank, a célébré MJ :

Collaborateurs des concerts This is it en 2009, Kenny Ortega, Michael Bearden, Orianthi et Jonathan Moffett se sont souvenus des derniers moments passés avec MJ :

Le percussionniste Jonathan Moffett a quant à lui proposé une reprise de “Earth Song”, dernier titre qu’il a joué avec MJ lors de l’ultime répétition.

Côté célébrités, le compte instagram du guitariste Slash a reposté un extrait vidéo des frères Jackson interprétant la chanson “Dancing Machine” :

Le 25 juin permet aussi de rendre visible des projets personnels en lien avec MJ :

Siedah Garrett et la troupe de Thriller Live se sont associés pour une reprise de Man in the Mirror dont le single sera commercialisé le 29 août et dont les bénéfices iront aux réfugiés ukrainiens victimes de la guerre.

Il est possible de l’écouter sur Youtube et de la précommander en cliquant ici : https://slinky.to/ManInTheMirror

Siedah Garrett a également rendu hommage à MJ sur Twitter

Sortie du livre “Michael : Invisible” de Jean-Philippe Vest :

https://www.souffles-litteraires.com/produit/michael-invisible/

Des célébrations on eu lieu à Forest Lawn où une ferveur intacte a vu une foule nombreuse, des milliers de roses , des pancartes, dessins, messages et poèmes déposés à la mémoire de MJ.

La danseur et chorégraphe Vincent Paterson avait aussi fait le déplacement tout comme le garde du corps Bill Whitfield:

Des fans du monde entier se sont aussi mobilisés pour dédier une pleine page à MJ dans le quotidien “Los Angeles Daily News” :

Toujours en Californie, à l’entrée du ranch de Neverland, le nouveau propriétaire avait fraîchement fait planter un parterre de fleurs et les fans ont été autorisés à disposer des hommages à MJ :

Ailleurs dans le monde, des hommages publics ont été rendus à Munich (Allemagne), en Chine, à Tokyo (Japon) :

A Chengdu et Guangzhou (Chine) :

A Munich (Allemagne), dépôt de fleurs, d’images,… :

Au 7ème étage du magasin Tower Records de Tokyo dans le quartier de Shibuya , les fans ont eu la possibilité en ce 25 juin de déposer des fleurs dans le petit espace mémoriel déjà existant dédié à MJ :

Des fans ont aussi décidé de célébrer la mémoire de MJ autrement, que ce soit chez eux, en extérieur ou avec des photos souvenirs:

Souvenir d’un bar à Osaka :

Certains se sont rendus dans un Hard Rock Cafe exposant des affaires de MJ, ici à Hyderabad en Inde :

Devant une fresque à Los Angeles :

Initiative originale, le vendredi 24 juin au soir, dans la ville d’Huntington (USA) des peintres et les fans du Roi de la pop étaient réunis pour un instant peinture intitulé “Michael Jackson Tribute Paint & Sip” au St. Cloud Commons Lodge. Ceux qui se sont inscrits à l’événement ont pu créer une peinture inspirée de MJ. Une toile et du matériel de peinture étaient disponibles pour les participants, et des rafraîchissements étaient distribués.

La gymnaste internationale ukrainienne Nadya Vasina a posé avec un t-shirt à l’effigie de MJ au milieu des ruines de la ville de Borodyanka dans la région de Kiev, témoignant aussi par la même façon des destructions causées par l’armée russe et de la volonté du peuple ukrainien de continuer à vivre sur ses terres.

Hommage lors d’une pose photo :

Photos souvenirs :

Fans attendant à l’extérieur du Staples Center le 25 juin 2009, sans se douter que ce serait la dernière fois qu’ils verraient MJ :

Sources : Twitter / insta / facebook / MJJ Top News / MICHAELzine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.