Elle voulait qu’on l’appelle “Janet”

A l’occasion de la célébration de ses 40 ans de carrière, Janet Jackson proposera en janvier 2022 un documentaire d’une durée de 4 heures mêlant interviews de célébrités mais aussi des vidéos personnelles inédites.

La bande-annonce de “JANET.” :

Avec près de 100 millions de disques vendus, une intronisation au Rock and Roll Hall of Fame en 2019 et de nombreuses autres distinctions, un récent tube avec “Made For Now” en 2018, Janet Jackson s’est fait un prénom au sein de la famille Jackson.

Dans le teaser, Janet déclare “C’est mon histoire racontée par moi-même. Pas à travers les yeux de quelqu’un d’autre“, assurant ainsi à ses fans et à ses abonnés que c’est son point de vue qui guidera la trame.

Vivement donc la diffusion de ce documentaire !

Il est impossible de ne pas penser à Michael quand on évoque Janet et peut être qu’une bonne surprise nous attend en termes d’archive vidéo inédite.

Janet pourrait également évoquer l’incident du SuperBowl en février 2004 lors de sa prestation scénique, histoire de mettre les points sur les “i” de Justin Timberlake et de son boycott qui a suivi de la part de nombreux médias US. Le début d’une traversée du désert de plusieurs années pour elle.

D’ailleurs à ce sujet, dans un récent épisode de la série YouTube de Teino Evan, “Next Frideh” (août 2021), l’artiste jamaïcain Elephant Man s’est souvenu de la gratitude exprimée par Michael Jackson pour sa prestation scénique aux BET Awards 2004, en juin de la même année, à la suite du faux pas de mode qui a presque coûté à Janet son illustre carrière et où elle commençait être blacklistée (alors que ce n’était pas trop le cas pour Timberlake).

Elephant Man s’était produit aux côtés de Janet pour un remix du titre “All Nite”.

Il a confié avoir été sérieusement sonné au moment d’un appel téléphonique de Michael Jackson lorsque ce dernier lui a dit aimer sa chanson “Pon De River, Pon De Bank” (un titre dancehall sorti en 2003) et lui a même cité les paroles (“I’ve seen nuff dance before / But I’ve never seen a dance like this“)

Michael a aussi remercié Elephant Man : “Ele, je te dis simplement merci. Tu ne sais pas ce que tu as fait pour Janet, j’apprécie ce que tu as fait pour ma sœur, mec, ce show était génial.”

L’avis de MICHAELzine :

Le documentaire “JANET.” est indéniablement une bonne chose : une artiste livre son propre témoignage et des archives inédites.

Michael Jackson l’a sans doute trop peu fait , (à part avec les “Michael Jackson’s Private Home Movies”), et il s’est ainsi exposé à un Martin Bashir, une Oprah Winfrey ou à d’autres documentaires de producteurs indépendants certes intéressants mais superficiels sur le fond.

A l’heure où l’Estate boude les fans depuis 2014 en refusant de sortir des supports grand public originaux, il est possible de regretter que les gestionnaires de l’héritage de MJ ne cherchent pas une occasion d’acquérir les droits de films liées aux tournées du Roi de la Pop.

En plus du matériel réalisé par CBS, Sony, MJ avait régulièrement un caméraman qui le filmait backstage ou lors de ses sorties, des vidéos toujours inédites, qui, couplées à des images restaurées (à partir des fichiers originaux) des groupes partenaires des tournées (comme la NHK par exemple) , permettraient un regard passionnant et unique sur son œuvre.

L’Estate trouve aujourd’hui mille raisons pour ne pas sortir des coffres des chansons inédites, en mode “MJ n’aurait jamais sorti de chansons incomplètes ou non finalisées”, alors que les mêmes Branca & Co ne sont pas gênés pour sortir le film “This Is It” quelques mois après la mort de la star, puis pendant 5 ans sortir des démos issues des archives.

En réalisant des documentaires sur les tournées de MJ, l’Estate pourrait pourtant atteindre des objectifs, à savoir faire vivre l’artiste Michael Jackson pour garder une assise commerciale, sans trop puiser dans sa malle au trésor.

A quand un documentaire officiel sur les Victory Tour, BAD Tour, Dangerous Tour… ?

Sources : dailymusicroll.com / dancehallmag.com / MICHAELzine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *