Everybody needs somebody

«Somebody’s Watching Me», la chanson interprétée par Kennedy William Gordy alias Rockwell fait partie de ces sons emblématiques des années 80. Repris par Beatfreakz en 2006 (cf. News du 03/05/2006) ou samplé en 2001 par la Fonky Family sur la chanson “Art de Rue”, ce titre du fils de Berry Gordy a connu son heure de gloire dans les charts de plusieurs pays en 1984.

Dans un article du magazine “Rolling Stone“, Rockwell explique comment il a obtenu la participation de Michael et de Jermaine Jackson dans les chœurs. En réalité, Rockwell était 6 ans plus jeune que Michael et il arrivait fréquemment qu’il traine comme un enfant chez les Jackson. Et puis, la sœur de Rockwell, Hazel, était mariée à Jermaine, ce qui renforçait d’autant plus le lien entre les deux familles.

Un jour, le jeune auteur-compositeur est allé au domicile des Jackson pour leur faire écouter ce qu’il avait enregistré. Après avoir apporté un boom box et une cassette avec la démo de la chanson, le chanteur, quelque peu nerveux, a diffusé sa musique : “Je l’ai jouée environ huit ou neuf fois», se souvient-il. “Michael a dit, “Eh Rebbie ! Eh Janet ! vous devriez entendre cette chanson faite par Kennedy”.’ Chaque fois que nous avons arrêté la chanson, Michael a appelé trois autres personnes, puis Michael m’a pris à part et m’a dit: “Kennedy, il faut que je te parle une seconde. Qui vas-tu faire chanter dans les chœurs ?”
J’ai dit: “Pourquoi ne le fais-tu pas?” Et cela s’est fait comme ça”.

Simple As That…

Sources : Rolling Stone / MJLegend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *