Tippi Hedren au secours des tigres

Un après l’acquittement de Michael et son départ pour le pays de Bahrain, le ranch de Neverland continue à se vider peu à peu.

Samedi, l’actrice Tippi Hedren a confirmé que son refuge pour félins allait accueillir 2 tigres du Bengale , nommés “Thriller” et “Sabu”. Ils proviennent de la ménagerie du ranch de Michael et ils sont âgés de 6 ans.

Hedren précise qu’après la décision de Michael de fermer le zoo de son ranch, le vétérinaire Martin Dinnes a conseillé qu’il soient confiés à cette réserve animale située à Santa Clarita, non loin de Los Angeles.
A cause du voyage , les tigres étaient un peu surexcités à leur arrivée. Mais, après avoir passé plusieurs semaines en quarantaine, passage obligatoire pour tous les nouveaux animaux accueillis à la réserve Shambala, les 2 tigres ont commencé à trouver leurs marques.

Hedren explique que la proximité d’un ligne de métro ne gênera pas ces tigres, car ils étaient habitués à la présence d’un train à Neverland. Par contre, la difficulté viendra du fait que ces félins n’ont pas l’habitude d’être entourés d’autres tigres et lions. Ils devront donc s’habituer à la présence des quelques 70 animaux de la réserve de Shambala.

Tippi Hedren a acheté une propriété de plus de 80 acres en 1972, sur laquelle elle a installé en 1983 , l’association à but non lucratif, la “Roar Foundation“. Sa réserve abrite des animaux tels que des lions, des tigres, des chats sauvages, des léopards, des singes, des lynx, etc.
Elle acceuille les animaux exotiques, nés sur le sol américain, mais délaissés ou abandonnés par des personnes riches ou par des cirques.
L’actrice a découvert sa vocation pour les animaux après avoir tourné dans des films comme “Marnie” ou encore “Les oiseaux” d’Alfred Hitchcock.
Elle est tombée amoureuse des félins dans les années 1960 après le tournage d’un film en Afrique.

Des aménagements sont prévus pour accueillir les 2 tigres de Michael. Le coût est évalué à près de 70 000$. Ainsi tous les dons seront les bienvenus.

Vous pouvez visiter le site (en anglais) de la fondation, cliquer sur le lien :shambala.org

Sources: avpress.com / MJLegend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *